Déjà propriétaire du motel industriel situé dans le parc Yvon-Jolicoeur, la firme Les Entreprises Jean-Guy Landry s’affaire présentement à se doter d’un deuxième édifice qui enrichira l’offre d’accueil commercial sur le territoire de la municipalité.

Situé sur la rue Beaudoin, le bâtiment actuellement en construction dont la dimension est de 75’ x 110’ sera subdivisé en trois locaux indépendants disposant chacun d’une porte de livraison (18’) à l’arrière. Le chantier devrait être terminé clés en main en fin de juin.

Vitalité économique
Il faut savoir qu’en agissant ainsi, le promoteur se conformait à une condition découlant de l’achat du terrain laquelle consistait à y ériger un bâtiment dans les deux années suivant la transaction. Toutefois et surtout, «il faut avoir de quoi pour recevoir», de dire l’homme d’affaires Jean-Guy Landry. À ses yeux, il n’y a rien actuellement pour répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises désirant s’implanter dans le secteur. «J’ai déjà des prospects», révèle-t-il tout en rappelant que deux entreprises, opérant présentement dans le premier motel industriel, procurent de l’emploi à une cinquantaine de travailleurs.

Il va de soi que cette décision par la firme Les Entreprises Jean-Guy Landry réjouit les élus et tous les intervenants qui œuvrent de près ou de loin à la vitalité socioéconomique de la communauté.