L’été se déroule sans marché public à Disraeli. Quel dommage ! Au parc de la Gare, l’ambiance était chaleureuse, les légumes rafraîchissants, les produits locaux diversifiés, somme toute, un lieu des plus accueillants. Souhaitons le retour du marché l’an prochain.

Malgré tout, nos maraîchers sont au rendez-vous. Nous les avons tous visités et chacun a su nous combler. Sur le rang Turgeon, Virginie nous offrait avec plaisir, en plus de ses tomates, une foule de denrées de producteurs locaux ; au Jardin de Stratford, l’ail succulent bombait le torse ; chez Couture, l’autocueillette champêtre des fraises, puis des framboises et des bleuets nous a charmés ; enfin, la coopérative de Wolfestown nous fournissait des plants pour nos jardins, puis des pois… Ah oui ! Il y en avait des beaux légumes, des carottes pis des naveaux, des betteraves pis des… tomates… excusez-la, Madame Bolduc ! Et ils avaient presque le label « bio ». Allez les voir et piquez-leur une petite jasette.

Un kiosque diversifié qui sera ouvert toute l’année. Photo par Yves Lirette
Tout proche, des produits locaux à la campagne. Photo par Yves Lirette
À votre service, une longue tradition maraîchère. Yves Lirette
Un nouveau venu à Saint-Jacques, mais pas le moindre. Photo par Yves Lirette