Histoire de rappeler l’importance des visites minières comme produit touristique et culturel, la MRC des Appalaches et le Musée minéralogique et minier de Thetford ont fait vivre exceptionnellement cette expérience aux élus municipaux et aux candidats aux élections provinciales. Le tour guidé des sites miniers était résolument politique et visait à sensibiliser les aspirants députés à la problématique que constitue la réaction des fonctionnaires à la présence des résidus miniers, qui est un frein à plusieurs projets de développement et aux activités de plusieurs organisations.

Une quarantaine de personnes ont pris part à cette visite toute spéciale. Le groupe s’est rendu sur l’ensemble des sites miniers de Thetford Mines, notamment la mine Bell et les puits des anciennes mines King Beaver, British Canadian et Lac d’amiante.

« On veut démontrer que l’on peut vivre sainement dans cette région et que nous sommes fiers de notre patrimoine minier. Si c’est dangereux pour les touristes, est-ce que ça veut dire que ça l’est aussi pour les citoyens ? Est-ce que l’on va vider notre région ? », a mentionné le préfet Paul Vachon, en exhortant les représentants des partis politiques à mener le combat avec les élus locaux. (…)

Rappelons qu’au printemps dernier, le Musée a décidé de cesser les visites minières à la suite des recommandations de la Direction de santé publique. Les conditions imposées, à savoir l’interdiction aux visiteurs de descendre de l’autobus et de baisser les fenêtres et l’obligation de nettoyer l’autobus à la sortie des sites miniers, compliquaient l’organisation de telles visites.

Le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau, a également expliqué que la gestion des résidus miniers et les mesures imposées aux promoteurs et aux autorités municipales compromettent des projets et coûtent extrêmement cher aux citoyens sans apporter de réelle valeur ajoutée puisque les exigences sont exagérées. (…) « Nous ne demandons pas de relancer l’industrie minière, mais de reconnaître notre passé qui a un impact sur notre présent. Nous nous attendons à un accompagnement politique dans ce dossier », a précisé M. Brousseau.

Source : Marie-Ève Mercier

Le Cantonnier
Le Cantonnier

Latest posts by Le Cantonnier (see all)