Par Sylvie Veilleux

La nouvelle directrice de l’école Dominique-Savio, madame Christine Huppé, a fait le maximum pour que la rentrée scolaire se déroule le plus normalement possible à Stratford. « Au-delà de la mise en place de multiples procédures et les rapports journaliers exigés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, il faut conserver le contact humain. Plus que jamais, il faut sécuriser les élèves et faire preuve de bienveillance. »

Madame Christine revient à l’école Dominique-Savio après dix ans ; elle connaît l’école, l’équipe-école et le milieu. Elle est très contente de pouvoir commencer sa carrière de gestionnaire dans une petite municipalité où la communauté est dynamique et les parents, engagés.

La nouvelle directrice à l’école Dominique-Savio, madame Christine Huppé. Photo par Joannie Labbé

Elle a une grande expérience d’enseignement auprès des élèves de 5e et 6e années. Elle a choisi l’enseignement pour aider les autres, et la psychologie humaine est l’une de ses passions. « Un enfant, c’est comme un livre : il ne faut pas se fier uniquement à la couverture. Tous les livres sont uniques ! », aux dires de Mme Huppé.

Écouter, ouvrir les yeux, poursuivre le co-enseignement, le projet de cirque et, lorsque les risques de pandémie diminueront, l’anglais en parascolaire et l’école de musique sont les défis que la nouvelle directrice se fixe pour l’année scolaire qui s’amorce. Après quelques jours passés à l’école, elle constate avec le personnel enseignant que les jeunes ont fait des apprentissages depuis l’arrivée de la COVID-19 : « Ils sont bons les enfants et ils s’adaptent facilement ».

Bienvenue et bonne année scolaire, Madame Huppé !