L’organisation des Filons du Cégep de Thetford vient tout juste de signer un contrat avec l’entraîneur-chef actuel de son équipe masculine de basketball, Étienne Jacquet. Son mandat a toutefois grandement évolué, le Cégep lui ayant confié le développement d’un programme de basketball féminin pour la prochaine saison, en plus de poursuivre son excellent travail comme coach de l’équipe masculine. Alain Rajotte, responsable des sports au Cégep de Thetford, se dit emballé par cette décision.

Le directeur général du Cégep de Thetford, Robert Rousseau, mentionne que « la signature d’Étienne Jacquet vient confirmer la volonté de son organisation de poursuivre en basketball masculin et, par la même occasion, de confirmer l’ajout du basketball féminin à la carte des programmes sportifs qui sont offerts. Nous avions la volonté de poursuivre nos activités en basketball masculin et de développer une équipe féminine. La confirmation de notre entraîneur-chef et responsable du basketball au Cégep de Thetford s’avère être pour nous le signal de départ pour la saison 2018-2019 et pour un avenir où pourront opérer un volet masculin et un volet féminin de basketball. Ceci était important pour nous puisque nous cherchons à balancer notre offre de programmes sportifs de manière qu’autant les filles que les garçons y trouvent leur juste place », de dire M. Rousseau.

Étienne Jacquet

D’Ottawa d’origine, Étienne Jacquet évolue dans le monde du basketball depuis plus de 20 ans. Sa longue carrière lui a permis d’œuvrer au niveau professionnel, collégial, secondaire et club civil à titre d’entraîneur. Il est d’ailleurs détenteur d’une maitrise en administration sportive de l’Université Concordia à Irvine en Californie. Le travail d’Étienne Jacquet est d’ailleurs commencé, celui-ci est présentement en tournée de recrutement, tant au Québec qu’à l’international. Il travaille à convaincre les meilleurs joueurs, féminins et masculins, de choisir Thetford pour la poursuite de leur développement en tant qu’athlète et étudiant. Le programme sportif des Filons du Cégep de Thetford jouit d’une notoriété provinciale, ce qui devrait aider au recrutement des futurs athlètes.

Source : Édith Jacques