L’été est officiellement là, enfin un peu de détente, et quoi de mieux que les quiproquos de la langue française pour nous faire sourire. Je ne résiste pas à la tentation de partager avec vous quelques perles. Je viens de lire « Lire » (non, je n’ai pas doublé le mot), la revue qui nous parle de livres. M. Bruno Dewaele nous y révèle quelques bijoux d’erreurs d’utilisation d’homophones… rien à voir avec le sexe des mots ! Il s’agit de mots qui se prononcent de la même façon, mais qui s’écrivent différemment et qui ont des sens différents : par exemple, « art » et « are ». Il les a trouvés, rien de moins, dans les médias français. Alors, place aux sourires !

Dans l’Est républicain : « Son objectif est de faire de la recherche spécialisée en physique cantique. » C’est merveilleux, une physique qui nous chante le monde ! (il aurait fallu écrire « quantique »);

La Libre Belgique : « Julian Alaphilippe quitte Paris vêtu du maillot à poids du meilleur grimpeur. » Un des rares maillots plutôt lourds ! (il aurait fallu écrire « pois »);

Ouest-France : « Un examen lui avait été prescrit pour tenter d’en éclaircir ses mots de ventre. » Il y a de ces mots qui font mal… (il aurait fallu écrire « maux ») ;

Le Berry républicain : « Nous, petites communes, allons être sacrifiées sur l’hôtel des économies. » On découvre là de nouveaux lieux de culte ! (il aurait fallu écrire « autel »);

Europe 1 : « Le congrès annuel des maires ne s’est pas ouvert sous les meilleures hospices. » Est-ce à dire que nos CHSLD pourraient accueillir des congrès ? (il aurait fallu écrire « auspices ») ;

L’Humanité : « C’est devenu impossible, souligne Gilles Leproust, maire d’Allonnes. Nous sommes au bout du bout. On sert la vis comme des malades. »  La servir, c’est indigeste, surtout pour des malades ! (il aurait fallu écrire « serre »);

L’Express Styles : « Le corps frêle de l’adolescente de 15 ans, qui pratique l’équitation et le hoquet sur glace, provoque le débat. » Il y a là un sport qui nous met hors d’haleine ! (il aurait fallu écrire « hockey »).

Comme quoi, même en France, la langue peut fourcher. Soie dit en passant, en avez-vous trouvé en lisant votre Cantonnier, qui auraient échappé à l’œil de lynx de nos co-recteurs ?