Le gouvernement du Québec bonifie le Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) et le Programme d’aide d’urgence pour les petites et moyennes entreprises (PAUPME) pour venir en aide aux entreprises visées par un ordre de fermeture dans le contexte de la deuxième vague de la COVID-19.

Un nouveau volet de ces programmes, l’Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM), permettra aux entreprises visées par des ordres de fermeture qui subiront des pertes de revenus d’obtenir une aide non remboursable pour payer leurs frais fixes.

Le PACTE et le PAUPME, mis en place au début de la pandémie, continuent à s’appliquer. L’AERAM, qui est maintenant ajoutée, prend la forme d’un pardon de prêt.

Pour en savoir plus sur les mesures prises par le gouvernement du Québec en lien avec la COVID-19, visitez le site Québec.ca/coronavirus.

Source : Ministère de l’Économie et de l’Innovation