L’annonce du décès de Damien Couture, le 5 mars dernier, a suscité, parmi la population locale, un courant de sympathie et de gratitude envers ce personnage plus grand que nature, qui s’était mérité, au fil des ans, la réputation de grand bénévole qui savait mener à bien les tâches qu’il entreprenait. Il était un homme droit, généreux, honnête et fort sympathique.

En mai 2015, le Lieutenant-Gouverneur du Québec, l’honorable Pierre Duchesne lui remettait, lors d’une cérémonie, empreinte d’émotion et de solennité, la médaille d’honneur, soulignant l’ensemble des réalisations de Damien. Ainsi, à l’époque où il était membre de la Garde paroissiale, il a travaillé pour que la fabrique Ste-Luce mette sur pied la Collecte Volontaire Annuelle (C.V.A.) et il en a assuré le bon fonctionnement pendant plusieurs années. Ce qui a permis à l’église d’avoir des revenus suffisants pour voir à son entretien matériel.

Damien Couture, à droite, reçoit la médaille du Lieutenant-Gouverneur

Son rôle dans le conseil des Chevaliers de Colomb de Disraeli, comme Grand-chevalier et secrétaire financier, l’a amené à s’impliquer de façon toute spéciale dans les grands projets mis de l’avant par l’organisme. Que ce soit, en 2005, lors de la levée de fonds pour l’édification des hôtelleries construites à proximité des grands centres hospitaliers afin d’héberger les personnes atteintes de cancer et en traitements spéciaux.

Que ce soit lors de la tenue des traditionnelles « Guignolées de Noël » qui permettent de distribuer annuellement, aux gens dans le besoin, une aide alimentaire appréciable.

Ou encore, lors de l’activité de financement de la « Fondation Mira », organisée, en mai, de chaque année depuis dix ans.

Partout où Damien s’est investi, il a laissé la marque d’un bénévole efficace et fiable ayant à cœur la réalisation des projets entrepris. Son départ va laisser un vide profond au sein des organismes qui ont eu l’avantage de l’avoir comme membre. On parlera encore longtemps de sa ténacité et de son grand dévouement.