logo_150eC’est dans le cadre de ses travaux préparatoires que le comité organisateur des Fêtes du 150e de Disraeli a présenté dans la soirée du 30 mars dernier, à un groupe de bénévoles déjà impliqués dans la démarche, une mise à jour de son projet de programme des activités afin de célébrer cet anniversaire en 2017.

Ce chantier a modestement démarré en 2013 à la suite d’un appel du conseil municipal souhaitant «que les Fêtes du 150e s’inscrivent dans son grand objectif de développer les sentiments d’appartenance, d’implication, de fierté tant du passé que du présent, de foi dans l’avenir en regard des nombreux projets et réalisations au sein de notre communauté».

Le comité organisateur des Fêtes du 150e de Disraeli est composé de Gaston Gagnon/prés., Jean-Claude Fortier, Pauline Poirier/échevin, Juliette Jalbert/échevin et sec, Gérard Marcoux, Pierre Beaupré/sec, Guy Toupin/vice-prés. et Jacques Rousseau.
Le comité organisateur des Fêtes du 150e de Disraeli est composé de Gaston Gagnon/prés., Jean-Claude Fortier, Pauline Poirier/échevin, Juliette Jalbert/échevin et sec, Gérard Marcoux, Pierre Beaupré/trés., Guy Toupin/vice-prés. et Jacques Rousseau.

Programme
L’ébauche de la programmation ne manque pas d’ambition et de créativité. Elle s’étend sur toute l’année anniversaire et présente une grande variété d’activités qui sont parfois concourantes : nombreuses expositions qui mettront sérieusement à contribution la Société historique de Disraeli, divers spectacles (concert-musique-contes-humour), tournois sportifs, etc. Les grandes retrouvailles sous chapiteau ainsi que la publication du livre du 150e apparaissent comme des points d’orgue dans le calendrier des activités. Incidemment, depuis plusieurs mois, une équipe de recherche ayant colligé de multiples informations et photos planche sur le canevas et la rédaction du volume souvenir qui couvrira l’histoire de la communauté depuis ses premières installations.

Eu égard à son élaboration, la réalisation des nombreuses activités prévues au programme nécessitera un grand coup de main de la part d’une bonne cohorte de collaborateurs bénévoles, ce qui nous rappelle l’ampleur  de la contribution de ces derniers lors des carnavals de la Pâtisserie qui ont attiré des milliers de visiteurs dans les années 80.

La version finale du programme officiel des Fêtes du 150e  dépendra finalement des contraintes d’ordre pécuniaire.

À ce stade de développement du programme, l’organisation vise la gratuité d’accès aux multiples événements.

Financement
La Corporation des Fêtes du 150e ne semble pas inquiète quant au financement global du projet. Des demandes de subventions ont notamment été adressées aux deux gouvernements supérieurs. 2017 étant également une année anniversaire du pacte confédératif canadien, les responsables locaux affichent un optimisme quant à la contribution du Fonds Canada 150. Le gouvernement provincial devrait également souscrire en bonne partie. On attend des réponses sous peu. Les ventes du livre du 150e ainsi que du DVD souvenir assumeront minimalement leurs frais.

Enfin, une levée de fonds est également prévue dans le milieu, ce qui pourrait s’avérer une autre occasion, les autres étant le bénévolat et la participation aux activités, de mesurer le degré de solidarité et de fierté des citoyens tant espéré par les élus.

Nous reviendrons sur le sujet de la programmation lors de son dévoilement officiel prévu plus tard en saison.