Logo_100e ann Vimy RidgeDécouvert par plusieurs personnes pendant la fermeture de la route 112, Vimy-Ridge vaudra encore le détour en 2017, s’il n’en tient qu’aux membres du comité qui souligneront dignement les 100 ans de l’ancien village minier perché dans les montagnes de Saint-Joseph-de-Coleraine. Les Vimyridgeois d’hier et d’aujourd’hui ainsi que leurs familles et amis seront invités à quelques moments clés durant l’année pour se faire raconter l’histoire du village, se souvenir,  s’amuser et se retrouver.

Les membres du comité organisateur : Céline Roy, Jean-Pierre Poirier et Charlyne Belleau. À l’arrière : Normand Beaulieu et Glorien Bédard.
Les membres du comité organisateur : Céline Roy, Jean-Pierre Poirier et Charlyne Belleau. À l’arrière : Normand Beaulieu et Glorien Bédard.

Les différents organismes du village, Club social, Comité des loisirs, Comité des citoyens et l’ensemble vocal « Les Femmes d’accords » ont formé un comité organisateur afin de planifier différentes activités et solliciter des partenaires financiers. La programmation sera dévoilée en février prochain à l’occasion du lancement d’un livre jeunesse sur l’histoire de Vimy-Ridge.

Pour le comité, les festivités seront une occasion de raviver la fierté des gens qui habitent le village, des natifs de la place comme ceux qui l’ont adopté et qui contribuent à animer le milieu, mais aussi de toutes les familles qui viennent de s’y installer. Le comité veut également mettre en valeur la qualité de vie du milieu et la vie communautaire.  Enfin, le comité souhaite que l’événement contribue à dynamiser la communauté et donne lieu à des projets de développement.

Ceux et celles qui veulent suivre les activités du comité et découvrir quelques petites bribes d’histoire peuvent consulter la page Facebook nouvellement créée, Les 100 ans de Vimy-Ridge en 2017.

Une mine d’histoire
En 1917, la compagnie Bennett-Martin débute la construction des bâtiments miniers et de quelques résidences près du site. Le village prend forme l’année suivante avec la construction de deux blocs appartements et vingt-cinq maisons; s’ajoutent une chapelle et une école au début des années 1920. Ce village érigé à la seule fin de loger les ouvriers de la mine Vimy-Ridge est un secteur de la municipalité Saint-Joseph-de-Coleraine. L’origine de son  nom rend hommage aux soldats canadiens pour l’important fait d’armes lors de la bataille de la Crête de Vimy en France, durant la Première Guerre mondiale.

Source : Céline Roy