CAA-Québec répond aux questions relatives à l’automobile et à la COVID-19.

Mécanique automobile pour voiture immobile
Après trois ou quatre jours sans bouger, de la rouille de surface peut se former sur les disques de freins. Si le véhicule reste immobile encore plus longtemps, cette corrosion peut finir par endommager le système de freinage plus sérieusement. En outre, le niveau de charge de la batterie diminuera graduellement. L’utilisation d’un chargeur intelligent permet de préserver la charge et de maintenir la batterie en bon état. Si vous détenez deux véhicules, alternez leur utilisation. Lorsque les ateliers mécaniques reprendront du service, faites faire un bon nettoyage et une lubrification des freins.

Pensez aussi à remplir le réservoir à essence aux trois quarts de sa capacité, pour éviter la condensation. Si vous possédez un véhicule électrique, vérifiez les recommandations du fabricant en ce qui concerne le niveau minimal de charge à conserver. À noter également qu’il est tout à fait permis de faire une balade en voiture, en respectant les règles de la Santé publique : ne pas sortir de sa région, faire monter seulement les personnes avec qui vous habitez, demeurer dans le véhicule.

Votre changement de pneus peut attendre
Votre véhicule est toujours chaussé de pneus d’hiver et cela vous inquiète ? CAA-Québec recommande d’attendre que la température atteigne un minimum de 7 °C, de jour comme de nuit. Comme vos déplacements sont limités, vos pneus ne subiront pas de dommages. Ils peuvent être conservés, tant que le soleil ne fait pas chauffer le bitume.

Ce n’est pas le moment de magasiner une nouvelle voiture
La grande majorité des concessionnaires et des marchands de véhicules d’occasion ont fermé leurs salles d’exposition. Il est toujours recommandé d’effectuer un bon essai routier d’un véhicule avant de l’acquérir pour éviter les mauvaises surprises. Vous pouvez par contre commencer vos démarches de magasinage en consultant les essais routiers de CAA-Québec et le guide Acheter ou louer mon auto.

Retour de location et COVID-19
Sachez que plusieurs constructeurs ont prévu des aménagements et permettent de conserver temporairement le véhicule au-delà de l’échéance du bail. Communiquez avec la société de crédit liée à votre location pour connaître l’arrangement possible. Vous trouverez son nom sur le certificat d’immatriculation de l’auto. Et n’oubliez pas d’aviser votre assureur de tout changement.

COVID-19 : nettoyage et désinfection de votre véhicule
Profitez du temps doux pour faire un bon nettoyage intérieur de votre voiture et la débarrasser de tous les contaminants qui y sont incrustés. Tout ce que vos mains touchent doit être nettoyé et désinfecté : volant, sélecteur de vitesses, boucles de ceintures de sécurité, écran tactile, pistolet de recharge, poignées et commandes diverses, clé et télécommande, pare-soleil.

Les bons produits pour laver votre voiture
Selon les autorités sanitaires, une solution d’alcool isopropylique à 70 % (alcool à friction, « Purell »…) est efficace pour contrer les virus. Vous pouvez donc l’utiliser pour les surfaces dures ou choisir des lingettes désinfectantes, mais évitez le peroxyde d’hydrogène et l’eau de Javel. Testez toujours sur une partie moins visible d’abord, pour éviter la décoloration. Peu importe le produit utilisé, laissez-le agir plusieurs minutes. Mais le plus simple, c’est d’utiliser du savon à vaisselle : brossez délicatement les surfaces avec une petite brosse douce, faites mousser et rincez avec un linge humide bien essoré. Rincez-le fréquemment !

Source : CAA-Québec